J.Irving, Le Monde Selon garp

Hey !

 

Comme annoncé, voilà le début  O F F I C I E L  des chroniques lectures, à retrouver chaque vendredi ici.

 

J'espère que j'arriverai à honorer ce rendez-vous, d'abord parce que ça m'oblige à lire davantage et à réfléchir à ma lecture une fois l'ouvrage terminé, mais aussi parce qu'après des années à conseiller et offrir des livres à mon entourage, j'avais très envie d'écrire (ou de filmer ;) ) sur mes lectures marquantes, et les partager ici.

 

J'espère que ça vous inspirera de belles lectures, n'hésitez pas à me donner votre avis si vous avez lu aussi ce livre, et à me conseiller d'autres Irving si vous en connaissez.


Ce que ça raconte

 

La vie de Garp.

 

 

MAIS NON, je ne vous laisse pas qu'avec cette réponse bien sûr.

Si je devais résumer sans pour autant spoiler voilà ce que serait :

 

MA 4e de couverture (la mienne à moi)

  "Garp est le fils de Jenny Fields, une véritable originale dont la vie et l'oeuvre vont naturellement influencer considérablement celle de son fils. Le Monde selon Garp est le récit de sa vie, de sa (très unique) conception à sa mort.
Garp sera écrivain, père, amant et mari, et connaîtra autant de grands drames que de joies folles. Son histoire n'est pas extraordinaire, mais elle est pourtant incroyable à lire. C'est une vie qui nous est racontée, avec tout ce qu'elle peut avoir de banal, mais aussi (et surtout) d'exceptionnel. " 

 


Ouais, ça a été adapté en film, et Ouais, ya Robinou dedans :)


j'ai aimé...

* Le récit en lui-même :
J'ai eu l'impression de lire une biographie, et étant très friande de ce genre littéraire, j'ai naturellement apprécié la lecture de cette histoire, qui est d'un réalisme incroyable (et ce en dépit des événements parfois exceptionnels dont elle est ponctuée).

* La profondeur des personnages : 

Il y a beaucoup de personnages secondaires dans "Le monde selon Garp", mais Irving a réussi l'exploit de réellement "creuser" chacun d'entre eux. On connait ainsi leur vie, leur caractère, leurs goûts, et même leur mort. C'est une des premières fois que je m'attache à autant de personnages de la même oeuvre (je pense même que ça ne m'était pas arrivé depuis Harry Potter).

*La réflexion que cette lecture m'a apporté

Le monde selon Garp a de très nombreuses thématiques qui, de la même façon que les personnages, ne sont absolument pas traitées superficiellement. On parle tout d'abord de manière puissante de la femme, de la féminité, et du féminisme. Bien que Garp soit un homme, il est entouré de personnages féminins extrêmement forts, à commencer par sa mère. Irving traite aussi en profondeur d'autres sujets, comme la créativité et ses sources, la parentalité, ou encore le désir. 

 

J'ai moins aimé...

*Les histoires dans l'histoire

Garp étant écrivain, le livre est entrecoupé d'extraits de ses écrits. L'idée n'est pas mauvaise, et certains y retrouveront une forme de respiration dans le récit, qui est dense et très long (quasiment 700 pages tout de même !).

Néanmoins, je n'ai pas apprécié ces passages, d'abord parce que je n'avais justement pas envie de ces "respirations", je n'aime généralement pas être coupée dans ma lecture par des photos, des dessins ou des extraits. La deuxième raison, c'est que lesdits extraits ne m'ont pas convaincue des qualités d'auteur de GARP.

Je m'explique : Si Irving me dit que la première nouvelle de Garp était de loin sa meilleure, parce qu'il avait tel style, JE LE CROIS, je n'ai pas besoin d'un extrait venant, au mieux, me dire "wokai c'est pas mal", et au pire "ah c'est ça le meilleur de Garp ???". Gardons le mystère, laissons nous nous imaginer le style de Garp !

Liberté ! (bon je m'enflamme un peu)


Bref : lisez le !


 

Je vous laisse sur une chouette chronique de ce même livre de la géniale Mymy de l'équipe de Mad'

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Pasteake (vendredi, 13 janvier 2017 20:10)

    Bravo pour ton lancement dans les chroniques lectures et merci ! C'est léger, agréable et ça donne envie de lire le livre ! Bonne chance pour les suivantes ! (à quand les vidéos ? :-P)

  • #2

    Pipou (dimanche, 15 janvier 2017 19:23)

    J'ai aimé... :

    La chronique, sa douceur et ses blagounettes

    J'ai moins aimé... :

    Qu'elle ne soit pas en format vidéo. ;)