Hué la survivante

Avant dernière étape de notre voyage au Vietnam, nous sommes arrivés de Ninh Binh dans l'ancienne capitale impériale au petit matin, après une nuit en sleeping bus.

 

 

 

Ce qui m'a le plus surpris à Hué, c'est la division entre la vieille ville historique (au nord) et la cité moderne du Sud, que sépare le fleuve Song Hu'ong. Nous avons séjourné dans la partie historique, mais pour sortir boire un verre ou dîner je vous conseille plutôt le sud !

 

La principale visite que vous pourrez faire à Hué est celle de l'ancienne cité historique, qui porte encore les marques des bombardements dont elle a été victime durant les guerres qu'elle a traversé, mais a aussi conservé  des jardins et des couloirs sublimes. Le reste (tranchées, tombeaux, temples) se situe en dehors de la ville.

 

MANGER / DORMIR

 

Pour le logement nous avons opté pour un Airbnb mais l'annonce n'est plus en ligne. 

 

Pour manger voici ce que je vous recommande : TRAVERSEZ la Rivière des parfums !

Petit déjeuner : La Boulangerie Francaise - The French Bakery . C'est vraiment l'adresse à retenir pour Hué.

Un rêve : madeleines, croissants, chocolatines (OUI), tout est bon, peu cher, préparé par des étudiants en pâtisserie, formés par une association française à l'origine ! Montez à l'étage et profitez de leur petite terrasse tout en savourant votre énorme petit déjeuner (ne dites pas le contraire, vous verrez vous 

 

Déjeuner et Dîner : Sur la rive sud, vous trouverez votre bonheur, que vous ayez envie de cuisine vietnamienne traditionnelle ou de bons burgers, il y a vraiment le choix et beaucoup de restaurants affichent leurs "certifications" routard donc vous ne serez pas déboussolés.

 

J'ai pris peu de photos de cette étape car j'étais assez fatiguée (à cause des 12 heures de bus notamment)

mais j'espère vous avoir tout de même donné envie de vous arrêter un peu à Hué.

 

L'étape d'après : Hoi An (à venir)

L'étape d'avant : Ninh Binh

 

Vous pouvez suivre mes aventures sur instagram et YouTube

 


Écrire commentaire

Commentaires: 0